Lundi 18 Décembre 2017 - Document sans titre Saint Sébastien Document sans titre



Document sans titre
"Soyez miséricordieux comme votre Père Céleste est miséricordieux" (Luc 6, 36)
Get the Flash Player to see this rotator.

FLASH INFO Document sans titre
  • Sa Sainteté le Pape François a accepté ce 12 octobre 2017, la démission de Son Excellence Mgr Marie-Daniel DADIET, qui avait demandé à être relevé de la charge pastorale de l'Archidiocèse de Korhogo, pour raison de santé. Le Saint Père nomme S.E Mgr Ignace BESSI Dogbo, Evêque de Katiola, Administrateur Apostolique de l'Archidiocèse de Korhogo.

Accueil > diocèse > Diocèse de Bondoukou

La Conférence des Evêques Catholiques de Côte d'Ivoire

Diocèse de Bondoukou

BREF HISTORIQUE

Jusqu’au 3 juillet 1987, date à laquelle le Bienheureux pape Jean Paul II créait le diocèse de Bondoukou, tout le nord-est, c’est-à-dire de Bouna à Abengourou était une seule entité, un seul et même diocèse. Le souci d’être plus près des fidèlesa poussé la hiérarchie catholique à scinder le diocèse d’Abengourou pour donner naissance au diocèse de Bondoukou.  Le champ pastoral du diocèse d’Abengourou devenant de plus en plus vaste, l’ouverture de nouvelles paroisses et l’accroissement des fidèles chrétiens constituent les raisons essentielles de la création de ce nouveau diocèse. A sa création, le diocèse de Bondoukou a hérité de sept paroisses : Tanda (1935), Transua (1939), Bondoukou sainte Odile (1940), Assuéfry (1966), Nassian (1966), Bouna (1970) et Tabagne (1971). Dix-sept Prêtres (17) dont 14 missionnaires (SMA, Fidéi Donum) et 3 prêtres autochtones  œuvraient à l’évangélisation de la région. On pouvait également compter vingt (20) religieuses regroupées en sept (7) congrégations.

Le premier Evêque du diocèse fut Monseigneur Félix Kouadio nommé par le Bienheureux pape Jean Paul II le 12 octobre 1987, ordonné Evêque le 10 janvier 2012 par Feu Bernard Cardinal Yago, décédé le 16 décembre 1994 à Bondoukou. Le deuxième Evêque fut Monseigneur Félix KOMENAN KOUADIO, nommé Evêque par le Bienheureux pape Jean Paul II le 22 avril 1996 et ordonné Evêque le 20 juillet 1996. Il est décédé le 6 mai 2012 à Bondoukou. Actuellement, le siège épiscopal est vacant. Un administrateur diocésain gère les affaires courantes. Il s’agit du Père Benoit KOUASSI KOUMAN, ancien Vicaire Général du diocèse de Bondoukou.

 La superficie du diocèse est de 40 000km2. Il est limité au nord par le Burkina, précisément le nouveau 

diocèse de  Gawa, au sud par le diocèse d’Abengourou, à l’est par le Ghana avec le diocèse de Sunyani et à l’Ouest par les diocèses de Katiola et Bouaké.

Il est difficile d’évaluer exactement le nombre de chrétiens à la création du diocèse, faute de données statistiques fiables. Cependant, ils étaient estimés à près de 145 000 baptisés et catéchumènes. Comme on peut le voir à travers les statistiques, la plupart des moyens de la pastorale provenaient des missionnaires venus de l’étranger. Cependant, ils ont pu compter sur des hommes et des femmes engagés et disponibles qui les ont accompagnés dans leur ministère pastoral. Sans l’apport considérable des catéchistes, la tâche aurait été très ardue pour eux.

 La population était en majorité animiste. A cela, il faut ajouter une forte concentration de musulmans. 

Les chrétiens sous leurs diverses dénominations (catholique, Assemblée de Dieu, Protestant, etc) viennent en troisième position. Nous notons également la présence de sectes de plus en plus nombreuses, surtout à cause de la proximité avec le Ghana. 

Les débuts de l’évangélisation dans la région n’a pas été facile d’après le témoignage des pionniers. On pouvait remarquer une hostilité manifeste à l’égard des adeptes de cette nouvelle religion qui venait en concurrence avec la religion traditionnelle. Certains chrétiens ont été victimes de persécutions, d’empoisonnements, de répudiation de la part de leur famille. Il y avait toujours des conflits avec les gardiens de la tradition qui voyaient en la religion chrétienne une menace pour la survie et la pérennisation de la tradition ancestrale. C’est dans cet environnement que le christianisme a évolué jusqu’à ce jour. A partir de 1987, et même peu avant, grâce à l’action pastorale des missionnaires, par exemple l’œuvre en faveur de la promotion humaine, l’assistance aux malades, l’éducation scolaire, etc. on a pu constater une certaine décrispation au sein de la société. Il y avait moins de réticences et de conflits liés à la religion. Cependant des poches de résistance demeurent toujours et révèlent la nécessité de poursuivre l’œuvre des missionnaires en matière d’inculturation et d’enracinement de la foi chrétienne dans les mœurs.

Après 25 ans, on peut relever ceci : 23 paroisses, 237 000 chrétiens, 81 prêtres (75 prêtres autochtones, 

3 prêtres missionnaires, 9 diacres, 35 religieuses regroupées en 10 communautés / 7 congrégations ; 

33 grands séminaristes ; baptisés : 122 345 ; mariages : 5 400. 

 

Administrateur diocésain : P. Benoît KOUMAN KOUASSI
Secrétaire : P. Jean-Paul  TAKY KOUAME
Adresse : BP 444 Bondoukou
Tel : 35 91 53 22 / 08 96 20 00 / Fax : 35 91 63 21
Email : evechebondoukou@yahoo.fr

La liste des paroisses Diocèse de Bondoukou

Notre Dame du mont Carmel (Bondoukou)
Sainte Odile (Bondoukou)

Liste des Evêques


Les paroisses

Contact
  • B.P. 713 CIDEX 3 ABIDJAN-RIVIERA
  • Tél. 22.47.20.00
  • Fax. 22.47.60.65

© 2011 - 2013 Copyright CECCI. Tous droits réservés – Design by IMPULSE WEB AGENCY