Vendredi 23 Juin 2017 - Document sans titre Nativité de saint Jean-Baptiste Document sans titre



Document sans titre
"Soyez miséricordieux comme votre Père Céleste est miséricordieux" (Luc 6, 36)
Get the Flash Player to see this rotator.

FLASH INFO Document sans titre
  • #Urgent! #Infos_news: Mgr Ignace Bessi DOGBO, Évêque de Katiola élu nouveau Président de la Conférence des Évêques Catholiques de Côte d'Ivoire.
  • "la relation avec le Seigneur implique le fait d’être envoyé dans le monde comme prophète de sa parole et témoin de son amour". (Pape François, dans son message pour la 54è journée mondiale de prière pour les vocations)
  • Je suis le Pasteur des brebis, je suis la Voie, la Vérité, la Vie ; je suis le bon Pasteur, je connais mes brebis et mes brebis me connaissent. Alléluia.
  • Seigneur Jésus Christ, dans cet admirable sacrement, tu nous as laissé le mémorial de ta passion; Donne-nous de vénérer d'un si grand amour le mystère de ton corps et de ton sang, que nous puissions recueillir sans cesse le fruit de ta rédemption. Toi qui...
  • « Face aux questions qui émergent du cœur de l’homme et aux défis qui surgissent de la réalité, nous pouvons éprouver une sensation d’égarement et sentir un manque d’énergies et d’espérance. Il y a le risque que la mission chrétienne apparaisse comme une pure utopie irréalisable ou, en tout cas, comme une réalité qui dépasse nos forces (…)le chrétien ne porte pas seul l’engagement de la mission, mais dans les fatigues et dans les incompréhensions, il fait aussi l’expérience que « Jésus marche avec lui, parle avec lui, respire avec lui, travaille avec lui. Il ressent Jésus vivant avec lui au milieu de l’activité missionnaire ». (pape François, Message 54è journée mondiale de prière pour les vocations)
  • AMORIS LAETITIA : « Face aux situations difficiles et aux fa¬milles blessées, il faut toujours rappeler un prin¬cipe général : ‘‘Les pasteurs doivent savoir que, par amour de la vérité, ils ont l’obligation de bien discerner les diverses situations’’ (Familiaris consortio, n. 84). Le degré de responsabilité n’est pas le même dans tous les cas et il peut exister des facteurs qui limitent la capacité de décision. C’est pourquoi, tout en exprimant clairement la doctrine, il faut éviter des jugements qui ne tien¬draient pas compte de la complexité des diverses situations ; il est également nécessaire d’être attentif à la façon dont les personnes vivent et souffrent à cause de leur condition » (Numéro 79).

Accueil > diocèse > Diocèse de Man

La Conférence des Evêques Catholiques de Côte d'Ivoire

Diocèse de Man

BREF HISTORIQUE

 A- Date de création

Le diocèse de Man, en Côte d'Ivoire, a été érigé canoniquement le 8 juin1968 par le pape Paul VI. Son évêque actuel est Mgr Gaspard Béby GNEBA, après Mgr Bernard AGRE de 1968 à 1992 et Mgr Joseph TEKY NIANGORAN de 1992 à 2007. Il siège à la Cathédrale Saint-Michel de Man.

Ce diocèse de rite latin est un suffragant de l'archidiocèse de Gagnoa, à l'ouest du territoire ivoirien. En 1994, il a dû céder du territoire pour créer le diocèse d'Odienné.

En 2006, Il y a 235 000 catholiques dans ce diocèse, soit 16,3 % de la population totale. Ils n'étaient que 1,6 % en 1970. Une cinquantaine de prêtres portent leur ministère dans vingt-quatre paroisses. Il y a près de 90 religieux et religieuses dans ce diocèse.

 B- Géographie.

D'une superficie de 31 000 km2, le diocèse de Man s'étend sur dix     départements (Bangolo, Biankouma, Danané, Duékoué, Facobly, Guiglo, Kouibly, Man, Toulépleu, Zouan-Hounien), dans les régions des Montagnes et du Moyen Cavally, compris entre 5,5° - 9° de latitude nord et 7° - 8,75° environ de longitude ouest, se caractérise par :

- un relief montagneux qui en fait la partie la plus élevée du pays. C’est ici que se rencontrent les reliefs les plus vigoureux de la Côte d’Ivoire, avec des niveaux d’altitude parfois supérieurs à 1000 mètres. La moitié sud est faite entièrement de plateaux plans ou légèrement ondulés qui s’inclinent du nord au sud, passant de l’ordre de 400 à 100 mètres. Ils sont surmontés par endroits par des reliefs isolés de forme collinaire.

le climat tropical équatorial atténué comporte deux saisons pluvieuses et deux saisons sèches, avec un régime pluviométrique de type bimodal. Les précipitations varient de 1400 mm à plus de 2300 mm La région est couverte à environ 80% de forêt humide qui, vers le nord du diocèse, laisse la place à la savane pré forestière et aux paysages. Il est cependant  à noter que le recul de la forêt dans la région de Man est l’aspect le plus remarquable de la dégradation du milieu naturel.

 C- Politique :

On note une insuffisante culture démocratique et des velléités de régionalisme dues souvent à l’analphabétisme; il y a une sous information chronique des populations. L’avènement du multipartisme, le désengagement de l’Etat des secteurs de production, l’émergence de nouveaux pouvoirs locaux, l’émergence des conseils généraux demeurent cependant des germes de changement.

Mais depuis les élections présidentielles du 28 novembre 2010, le climat politique est devenu plus que délétère, plongeant ainsi le pays dans une crise sociale profonde.

 D- Economie :

Le relief accidenté décrit plus haut conditionne fortement l’économie, avec pour conséquences : difficultés de liaison à l’intérieur de la région, possibilités restreintes d’implantation de grands blocs agro-industriels (superficies cultivables réduites), obstacles à la mécanisation (susceptibilité des sols à l’érosion). L’agriculture vivrière est dominée par la riziculture. L’agriculture de rente est quant à elle dominée par le café. Ce produit est le moteur de l’économie régionale. Il procure l’essentiel des ressources monétaires. 

Avec la présente crise en Côte d’Ivoire qui connait une relative fin après la crise post électorale. Les activités commerciales se concentrent autour des marchés dans les villes et villages importants. Cependant l'éloignement de la région par rapport aux grands centres et aux ports, ainsi que le coût élevé du transport des marchandises, rendent difficile l'écoulement des produits et au même moment augmente en proportion les prix des produits manufacturés.

 E- Milieu Social:

  La population devrait être actuellement de 2 005 000 habitants, à cause du phénomène de l’immigration dû notamment à la crise militaro politique qui secoue le pays depuis septembre 2002. Le taux de croissance démographique se situe autour de 4%, dû notamment à la diminution de la mortalité infantile grâce au développement de la médecine et à l’hygiène. Les collectivités locales et les communautés rurales sont projetées pour leurs investissements à caractère social. 

 F- Milieu Religieux

La religion traditionnelle des populations de Man est ce qu'il est convenu d'appeler l'animisme. L'Islam reste une forte minorité en constante progression, surtout ces dernières décades. Le Protestantisme (évangélistes, baptistes, Assemblées de Dieu, méthodistes) a une pénétration assez récente dans les villages. Les Orthodoxes se comptent parmi quelques familles libanaises. La prolifération des sectes (Témoins de Jéhovah, Christianisme Céleste, Harristes, «Dieu Blanc», etc.) et des mouvements spiritualistes constitue un des dangers qu'affrontent les communautés locales. 

G- Pourcentage des Religions dans le diocèse de Man

 ▀  Catholiques 16,30 % 

□   Protestants 9,24 %

▓   Musulmans 18,63 %

░   Autres 55,83 % (Animistes notamment)

 

E- Statistique en (Uniquement pour 2011)

Nombre de baptisés : 2001

Nombre de confirmés : 57

Nombre de mariage : 161

Catéchumènes : 5 745

 

Vicaire Général : PP. Ramon GAHA
Secrétaire : P. Mathieu Camus Tean KATAU
Adresse: BP 447 Man
Tel: 33 79 06 39 / Fax: 33 79 04 89
Email : evechman@aviso.ci

La liste des paroisses Diocèse de Man

Proisse Saint André

Liste des Evêques


Les paroisses

Contact
  • B.P. 713 CIDEX 3 ABIDJAN-RIVIERA
  • Tél. 22.47.20.00
  • Fax. 22.47.60.65

© 2011 - 2013 Copyright CECCI. Tous droits réservés – Design by IMPULSE WEB AGENCY