Vendredi 24 Novembre 2017 - Document sans titre André Dung-Lac et ses Compagnons Document sans titre



Document sans titre
"Soyez miséricordieux comme votre Père Céleste est miséricordieux" (Luc 6, 36)
Get the Flash Player to see this rotator.

FLASH INFO Document sans titre
  • Sa Sainteté le Pape François a accepté ce 12 octobre 2017, la démission de Son Excellence Mgr Marie-Daniel DADIET, qui avait demandé à être relevé de la charge pastorale de l'Archidiocèse de Korhogo, pour raison de santé. Le Saint Père nomme S.E Mgr Ignace BESSI Dogbo, Evêque de Katiola, Administrateur Apostolique de l'Archidiocèse de Korhogo.

Accueil > Saint du jour > Saint Isidore

Saints du jour

Saint Isidore

Saint Isidore

Archevêque de Séville Docteur de l’Eglise (mort en 639)

Saint Isidore, frère et successeur de saint Léandre sur le siège archiépiscopal de Séville, était de famille princière ; il eut aussi pour frère saint Fulgence, et pour soeur sainte Florentine, vierge et religieuse, illustre par ses chants sacrés.

On rapporte que la nourrice d’Isidore l’ayant laissé seul un instant dans le jardin de son père, il fut environné d’un essaim d’abeilles, dont quelques-unes se posèrent sur son visage et sur ses lèvres sans lui faire aucun mal : présage des flots de persuasive éloquence qui devaient couler un jour de la bouche du grand Docteur.

Il fut confié, jeune encore, à son frère aîné, Léandre, qui l’aimait comme un fils, mais qui usa envers lui d’une grande sévérité. Un jour, Isidore, découragé par l’insuccès de ses efforts et rebuté par les énergiques corrections de l’archevêque, s’enfuit de l’école de Séville. Après avoir erré quelque temps dans la campagne, exténué de soif et de fatigue, il s’assit auprès d’un puits et se mit à regarder avec curiosité les sillons qui en creusaient la margelle. Il se demandait d’où provenait ce travail, lorsqu’une femme qui venait chercher de l’eau au puits, touchée de la beauté et de l’humble innocence de l’écolier, lui expliqua que les gouttes d’eau, en tombant sans cesse sur le même endroit, avaient creusé la pierre. Alors l’enfant rentra en lui-même et se dit que si la dureté de la pierre se laissait ainsi creuser goutte à goutte par l’eau, son esprit finirait bien aussi par subir l’empreinte de l’enseignement.

Il retourna auprès de son frère et acheva son éducation de façon à posséder bientôt le latin, le grec et l’hébreu, et à devenir le collaborateur actif de Léandre dans l’oeuvre de la conversion des ariens. Son zèle et sa science irritèrent tellement ces hérétiques, qu’ils résolurent de le tuer ; mais la Providence le tira de leurs mains. C’est alors que, pour approfondir encore davantage la science de la foi, il entra dans un monastère, où il s’adonna autant aux vertus religieuses qu’à l’étude.

A la mort de Léandre, il fut élu à sa place aux unanimes applaudissements du peuple. Pendant que tous se réjouissaient de son élévation, lui seul pleurait. Dès qu’il eut ceint la mitre et pris en main la houlette pastorale, sa vie ne fut plus qu’un perpétuel sacrifice, et il ne cessa de se dépenser pour son troupeau, au point qu’il est incompréhensible comment la vie d’un homme si occupé par le ministère extérieur a pu suffire à tant de savants écrits.

Prévenu par le Ciel de son prochain trépas, il se fit porter à l’église, se fit donner un cilice et mourut sur la cendre.

Liste des Evêques


Les paroisses

Contact
  • B.P. 713 CIDEX 3 ABIDJAN-RIVIERA
  • Tél. 22.47.20.00
  • Fax. 22.47.60.65

© 2011 - 2013 Copyright CECCI. Tous droits réservés – Design by IMPULSE WEB AGENCY